Les adultes et l'Ostéopathie

Les enjeux chez les adultes

A la sortie de l’adolescence  la chute hormonale couplée à la densification de toutes les structures du corps humain font que certains troubles, douleurs ou gênes peuvent commencer à se manifester si des restrictions de mobilité étaient déjà présentes pendant l’enfance (pas forcément ressenties ou écoutées par le concerné). Le travail ostéopathique pourra donc aider à soulager le patient.

Aussi, quand on est un jeune adulte il est important de ne pas léser son capital santé tout de suite sous prétexte qu’on s’adapte encore bien et qu’on est jeune. C’est un investissement sur le long terme qu’il faut envisager dès le début surtout au vu des contraintes qui peuvent s’accumuler pour l’adulte : 

  • Des responsabilités.
  • Un travail stressant et des postures inadaptées, appelées « troubles musculo-squelettiques » (TMS) et surtout prolongées (un article à venir sur cette fameuse « mauvaise posture »).
  • Un manque de temps pour faire une activité physique, qui on le rappelle est la clé de la santé ! « La vie c’est le mouvement », on ne le redira jamais assez.
  • Une charge mentale significative.
  • Des antécédents traumatiques, médicaux, chirurgicaux et familiaux pouvant avoir des répercussions physiques ou psychologiques.
  • Etc …

L’ostéopathe aura donc pour vocation de rechercher la cause de ces douleurs/gênes/troubles et de les traiter en redonnant de la mobilité aux structures pouvant être incriminées. Cela permettra au corps de retrouver toute son autonomie. En effet, le corps dispose de tout ce dont il a besoin pour s’adapter, l’ostéopathe aura simplement un rôle d’accompagnant dans cette auto-guérison.

Un autre intérêt de l’ostéopathie sera la prévention pour justement éviter de diminuer sa « jauge » de capital santé grâce à des consultations de routine, « bilans » effectués environ une fois par an. (Explication dans l’article à venir « Pourquoi la prévention ? »).