Les personnes âgées et l'Ostéopathie

Les enjeux chez les séniors

Une vie de contraintes physiques comme émotionnelles marque les tissus et le système corporel. D’autant plus que nous vivons (Vivions ? Les choses bougent et c’est bien !) dans une société où s’écouter, prendre du temps pour recevoir et interpréter les signaux que nous envoie notre corps ne fait pas vraiment partie des mœurs occidentaux. Et cela nous affectent d’une manière ou d’une autre !! Cette accumulation vient perturber notre bon fonctionnement (physique et physiologique) qui parfois ne se retrouve plus en mesure de s’adapter comme on le souhaiterait.

De plus, la polymédication chez les personnes âgées, bien que souvent nécessaire, affecte elle aussi la physiologie et les structures corporelles déjà perturbées. L’ostéopathie trouvera sa place dans la prise en charge pluridisciplinaire (Toujours ! Un motif de consultation n’a rarement qu’une seule cause ou origine et par conséquent nécessite une prise en charge globale) car elle pourra permettre, par exemple, de diminuer la charge médicamenteuse en travaillant sur la douleur pour réduire les antidouleurs ou bien favoriser la mobilité des articulations pour permettre une diminution de l’inflammation articulaire, etc…

Toutes ces indications vont s’inscrire dans un cercle vertueux pour une meilleure santé et un mieux-être tout à fait primordial.

Dans une prise en charge douce et adaptée aux changements physiologiques de l’organisme, l’ostéopathe pourra prendre en charge tout type de douleurs ou de troubles fonctionnels (c’est-à-dire non pathologiques).